Pain au levain

Publié le par Mande/manbidule.over-blog.com

 

Painepeautre.JPG

 

Avant pour faire mon pain je m'y prenais ainsi: Du bon pain...

Pour un délicieux pain au levain voici comment je m'y prends désormais.

Tout d'abord j'accorde davantage d'attention à mon levain, je fais du pain tous les deux jours donc le levain ne reste quasiment jamais inactif, mais je n'oublie pas de le rafraîchir deux fois, une fois la veille et une fois trois à quatre heure avant de faire mon pain. Pour le rafraichir j'ajoute un peu de farine T110 et de l'eau tiède. Pour obtenir et entretenir un bon levain j'ai trouvé de précieux conseils ICI , il y a d'autres articles aussi sur la fabrication du pain c'est très complet et très instructif, n'hésitez pas à aller lire tous les articles sur la question (même si c'est un peu long, je vous l'accorde).

Ensuite pour la recette côté proportion je procède ainsi:

 

Recette pour 2 pains:

- 1kg de farine ( en général je prends une base de farine de blé T110 auquellle j'ajoute une proportion variable de farine de seigle ou d'épeautre selon l'envie);

- 250 g de levain;

- 20 g de sel;

- 650g d'eau tiède.

 

Je mélange la ou les farines de mon choix avec le levain et le sel puis j'ajoute l'eau tiède.

Cela donne une pâte bien hydratée à 65 % dont l' intérêt est bien décrit ICI.

Je pétris ma pâte sur un plan de travail fariné c'est un peu difficile avec une pâte aussi humide mais je veille à ne pas trop la sécher en ne rajoutant pas trop de farine.

Ensuite je laisse lever au chaud pendant 3 heures (dans mon four préchauffé.à basse température puis arrêté).

Je reprends la pâte la divise en deux et je forme rapidement deux pains farinés, je les place dans des moules à cakes chemisés avec du papier sulfurisé (peut-être que ça marcherait sans papier mais je n'ose pas essayer pourtant j'aimerai bien m'en passer) et je laisse lever à nouveau 1 heure au chaud, avant de les faire cuire 50 mn dans un four bien chaud T 8, je baisse la T° à 7 à mi cuisson.

Le fait d'utiliser un moule me permet d'obtenir un pain qui ne s'étale pas à son transfert dans le four comme ça peut être le cas avec une pâte aussi hydratée, et puis c'est bien pratique pour le tranchage, les tartines sont juste à la bonne taille.

 

En photo: un pain à la farine d'épeautre et de blé proportion 50/50.

 

Paincoupe.JPG

Publié dans Recettes

Commenter cet article

haribote 14/02/2013 22:44

Je vais envoyer l'homme par ici ! Il a l'air bien ton pain et en plus, y'a plein de liens instructifs ;-))

Mande/manbidule.over-blog.com 15/02/2013 09:42



Hum ce matin pain mi-blé, mi-seigle, un vrai délice !!! Les liens que j'ai mis sont vraiment une mine pour qui veut se lancer, après c'est un peu de travail mais quel plaisir ce bon pain chaque
jour...